La course de Kayak

Il était une fois... une équipe française de Kayak.

L’équipe française décida de défier chaque année une équipe japonaise lors d'une course en équipage de sept hommes.

Les deux équipes s'entraînèrent dur, et quand arriva le jour de la course, chaque équipe était au meilleur de sa forme. Pourtant les Japonais gagnèrent avec une avance de plus d'un kilomètre.

  Après la défaite, le moral de l'équipe française était au plus bas. Le Top Management décida qu'il faudrait gagner l'année prochaine, et mit sur pied un groupe d'étude pour examiner la question.

  Le groupe d'étude découvrit, après de nombreuses analyses, que les Japonais avaient six pagayeurs et un capitaine. L'équipe française par contre n'avait qu'un rameur, mais six capitaines. Face à cette situation de crise, le Management fit preuve d'une grande sagesse : il engagea immédiatement une société de conseil pour analyser la structure de l'équipe française.

Après de longs mois d'un dur labeur, les experts arrivèrent à la conclusion que, dans l'équipe française, il y avait trop de capitaines et pas assez de rameurs. Sur la base du rapport des experts, il fut donc décidé de changer immédiatement la structure de l'équipe.

  Il y aurait donc désormais un commandant, un superviseur, un conseiller psychologique, un spécialiste en technique, et deux rameurs. En outre, on introduisit toute une série de mesures pour motiver les deux rameurs : "Nous devons améliorer leur cadre de travail et leur donner davantage de responsabilités ".

L’année suivante, les Japonais remportèrent la course avec une avance de deux kilomètres.

La société française licencia immédiatement les rameurs, à cause des mauvais résultats obtenus dans leur travail.

Cependant, elle paya un bonus au commandant et aux cadres en récompense de la forte motivation dont l'équipe avait fait preuve.

  La société de conseil prépara une nouvelle analyse, dans laquelle il était démontré que l'on avait choisi la bonne tactique, que la motivation était bonne, mais que le matériel utilisé devait être amélioré.

Actuellement, l’équipe française est en train de réfléchir à un nouveau modèle de bateau plus performant.

3 votes. Moyenne 1.67 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×